vinification

Vinification en amphores

La vinification en amphores : une méthode vieille...comme le monde !

En quelques mots

En amphores?

Les origines de cette méthode traditionnelle de vinification, les avantages...

Une démarche biodynamique

Utilisée par les Romains avec leurs amphores appelées « Dolia « c’est chez les Géorgiens, il y a environ 6000 ans, que l’on trouve la première utilisation connue de la vinification en amphores. Une méthode éprouvée qui nous interpelle puisque ces vignerons d’un autre âge n’hésitaient pas à se munir d’amphores de contenance allant jusqu’à 3000 litres qu’ils enfouissaient dans le sol, les fameux « Qvevris ».

Les vins vinifiés en amphore ne ressemblent en rien avec ceux vinifiés en fût de chêne. Le résultat est extraordinaire (au vrai sens du mot).
Voyons pourquoi :

Nous sommes dans une démarche biodynamique, en effet, nous n’intervenons pas dans le processus de vinification. Aucun apport extérieur, aucun intrant, aucune correction de quelque façon que ce soit. Ici, la nature agit naturellement : la terre cuite est poreuse et permet une oxygénation régulière. Elle n’apporte aucun goût, aucune odeur, aucun boisé comme le font les barriques en chêne.

Les avantages ?
– une température quasi-constante pour la fermentation et l’élevage du vin, quelle que soit la saison (on relève à peine quelques degrés entre l’été et l’hiver). Aucun système de chauffage ou de refroidissement n’est nécessaire.
– Enfin, c’est une fermentation totalement naturelle du vin.

De l’avis des œnologues les vins issus des amphores sont très « droits ». Ils gagnent également en vivacité, en finesse aromatique et en longueur. La pureté des vins et leur aspect cristallins sont également souvent cités.

Lors de votre passage au Château La Tilleraie n’hésitez pas à nous questionner. 7 amphores trônent dans notre chai. Elles vous attendent.

A propos de nous

Bien recevoir est un état d’esprit et un plaisir que l’on veut partager ».